Avant de se faire vomir

Avant de se faire vomir :


Avant de se décider à se faire vomir, gardez à l'esprit que cela peut causer de graves problèmes et que cela peut causer des blessures si le vomissement n'est pas effectué correctement. Si vous avez avalé quelque chose que vous ne auriez pas du ou que vous vous sentez très malade d'un mauvais repas ou trop d'alcool, commencez par appeler votre centre anti-poison. Ils seront en mesure de vous dire si vous pouvez résoudre le problème à la maison ou si vous avez besoin de consulter un médecin en premier lieu.

Vous aurez aussi besoin d'identifier la substance qui vous rend malade. Savez-vous s'il s’agit d’un mauvais fruit, de trop de médicaments, ou est-ce autre chose qui a bouleversé votre corps ? Si vous savez quelle en est la cause, le contrôle de poison pourra vous aider plus efficacement. Dans certains cas, provoquer le vomissement peut empirer une situation.

Si vous devez vous faire vomir, vous pouvez le faire en quelques étapes simples. Cependant, vous devriez vous faire vomir uniquement lorsque c'est absolument nécessaire d’expulser un élément nocif de votre corps.

Avant d'essayer de vous faire vomir, planifiez où vous allez vous faire vomir afin d’éviter d’en mettre partout. Vomir dans la salle de bain au dessus des toilettes ou utiliser un sac en plastique sont des choix judicieux.

Asseyez-vous dans une position confortable qui impose un effort minime sur votre abdomen afin que vos muscles ne soient pas surmener pour expulser le contenu de votre estomac. Entre les cycles de vomissements, essayez de respirer à un rythme normal pour éviter de surmener votre corps. Si possible, rincez votre bouche avec de l'eau entre les crises pour éviter de laisser de l'acide de l'estomac ou de fragments de nourriture qui restent dans la gorge pendant de longues périodes de temps.

Voir : Comment se faire vomir ?

ATTENTION

Ne jamais faire vomir si :

• La victime a avalé un produit de nettoyage ou de quelque chose qui est très acide ou alcalin. Les produits chimiques peuvent gravement brûler la gorge et la bouche si vous faites vomir la personne.

• La victime a avalé un produit à base de pétrole. Si la personne vomit, des fumées pourraient être inhalées et peuvent causer une pneumonie.

• La personne est confuse ou semble groggy.

• La personne est un enfant qui est trop jeune pour suivre les indications.

• Vous êtes dans le doute. Si vous ne savez pas quoi faire, appelez soit le centre antipoison ou le samu.

Si vous vomissez régulièrement pour perdre du poids, ou si vous vous gavez avec d’énormes quantités de nourriture, puis que vous vous purgez pour évacuer la nourriture de votre système, alors vous souffrez peut-être de boulimie. Les vomissements à long terme peuvent entraîner une déshydratation, des dommages à l'émail de vos dents ou des dommages permanents à votre œsophage. Si vous pensez que vous avez un trouble de l'alimentation comme la boulimie, vous avez besoin d’en parler à quelqu'un, que ce soit un conseiller ou un médecin immédiatement.

Ne pas utiliser le sirop d'Ipéca si :

• La personne est enceinte.

• La personne a une maladie cardiaque.

• La victime a des problèmes digestifs tel que des ulcères, la maladie de Crohn ou des infections.

Des réactions allergiques graves peuvent survenir chez certaines personnes avec le sirop d’Ipéca.